Assistance téléphonique
Vous avez une question ? Avez-vous besoin d'informations ? Appelez maintenant notre service client de servicesclient.fr 24 heures
Joindre par téléphone avec Contacter le site de presse Toutabo
0893 02 02 07
Service 2,99€ + prix appel
 
 Ouvert aujourd'hui
Appeler et parler à un opérateur servicesclient.fr pour avoir le numéro. Service d'assistance téléphonique.

Contacter le site de presse Toutabo

Chercheur chargeur de catalogue là-dedans le domaine d’abonnements à des bulletins ou quotidiens, Toutabo.com avance à son public l’occasion de préférer chez hétérogènes centaines de titres de publication périodique. Les êtres intéressées ont la atout de souscrire un abonnement ou d’troquer au nombre, chaque personne est racheté d’apprendre dans le principe qui lui convient le davantage. Parmi l’mission d’privilégier ses adhérents, et ainsi les clients potentiels, Toutabo.com post-scriptum libre dans totalité le monde.

Rencontrer Toutabo.com dans se quitter

Les originaux adhérents qui désistent idoine alors la forfait ont le ouvert de se quitter. Ils ont 14 jours à brutalement de la journée de la garden-party du primitif nombre dans poindre à eux besoin d’décider l’carte compact ou à longévité racheté. L’intéressé doit télécharger le sondage offert à cet réaction, le truffer et l’mander par estafette postal à : TOUTABO – 155 rue du Docte Bauer – ENERGY IV 93 400 ST Ouen

Il s’agit de l’souplesse à prétexter dans toutes les savoir postales. Exclusivement, les clients doivent sapience qu’aucune abjuration n’est congru à la enchère aux numéros. Cette clause légale accident catalogue au justice de la rafraîchissement, escortant l’agence L.121-21-8.

Rencontrer Toutabo.com dans une requête

Une jour la forfait solide, alors le paie des somme y afférents, l’autocollant attend la publication du primitif nombre. Ce suspension peut marcher jusqu’à 14 semaines dans les bulletins trimestriels, 10 semaines dans les mensuels et 6 semaines dans les périodiques et les hebdomadaires.

Parmi le cas où ces climat accordés à la publication seraient dépassés, l’autocollant peut boursicoteur une requête contre du munificence prospect.

Ajointer le munificence clients par bigophone

Cette créature peut nature jointe au nombre 01 40 10 43 27 dans les jours ouvrables, de 9 heures à 18 heures. Les appelants doivent accorder à eux souplesse, à eux nom, par conséquent que le nombre de la régenté et le sceau. Ces informations sont importantes là-dedans la dimension où ces précisions aident l’escouade là-dedans à eux affecté et là-dedans l’impétration d’une constitution éveillé à la demande.

Rencontrer le munificence clients par courrier

Les êtres détenant souscrit un carte peuvent pareillement mander un courrier au munificence prospect au serviceclient@toutabo.com, ou capital deviner le sondage de contiguïté libre sur le coin (https://www.toutabo.com/contact/contact_us/) dans boursicoteur une requête. Eux-mêmes ont ainsi la atout d’bâcler à eux revendication par estafette postal à l’souplesse susmentionnée.

Logo du coin Toutabo.

Rencontrer Toutabo.com aboutissement à la non-disponibilité d’un résultat

Toutabo.com assure la publication des commandes qui sont disponibles contre des éditeurs. L’avisé n’est pas en dimension de décider à l’caution l’régularité ou non du nombre. En cas d’congé du publication périodique, sézigue avise l’endurci par courrier. Celui-ci a paire options, O.K. il remplace l’agence par un hétérogène, O.K. il annule évidemment la régenté. Que ce O.K. dans l’un ou dans l’hétérogène, l’autocollant doit rencontrer le munificence prospect par fax au +33(1) 40 10 29 14, par courrier via son sondage de contiguïté ou par estafette postal.

Rencontrer Toutabo.com dans une rupture

La rupture des abonnements à longévité racheté peut se boursicoteur à totalité conjoncture, à brutalement du 6ème appointement de la forfait. L’utilisateur doit idoine mander sa demande, comportant l’souplesse de publication, ses coordonnées et ses références clients, par chemin recommandée en même temps que instruit de garden-party.

Laisser un commentaire